Les bienfaits du vélo

 

Le sport, c’est la santé, dit-on ! L’activité a de nombreuses vertus comme celles d’améliorer la santé physiques et mentales. Je ne vais rabâcher ce que l’on entend à longueur de temps mais vais essayer de vous présenter quelques aspects positifs dans la vie d’un-e cycliste souvent passés sous silence !

1- Le vélo fait travailler l’intégralité du corps

La pratique du vélo permet de faire travailler à la fois le cœur et les muscles, avec une amélioration de l’endurance cardio-vasculaire et musculaire. Elle sollicite également une grande majorité des muscles, c’est-à-dire les abdominaux, les pectoraux, les bras, le dos, les fessiers et naturellement les jambes. Le vélo les rend toniques et plus puissantes : Adieu la cellulite ! En effet grâce au mouvement de flexion-extension de la jambe, la circulation est relancée, les muscles profonds sont sollicités et la circulation améliorée. L’adresse et l’équilibre sont également accrus. Il est conseillé de pratiquer au moins deux fois par semaine pour en voir les effets.

Les médecins s’opposeront rarement à la pratique de ce sport, sauf en cas d’arthrose, d’une sciatique ou un lumbago, de douleurs au genou, ou de troubles cardiaques.

2- La pratique du vélo fait gagner du temps

Le vélo présente le double avantage de faire du sport en même temps que l’on se déplace. Il n’empiète pas sur le planning et à partir de 10 km effectués par jour (soit environ 40min au total), vous avez déjà rempli votre quota de 30 min de sport par jour recommandé par l’OMS notamment.

Ensuite, 70% des déplacements en France sont effectués en voiture selon l’observatoire des territoires, et plus la moitié d’entre eux sont inférieurs à 3km, alors que la voiture est inefficace pour ces distances, de plus, on constate 30 à 35% de consommation en plus en ville sur les deux premiers kilomètres. Faire ces déplacements en vélo, ne fait pas perdre de temps, puisqu’on évite les bouchons et on n’a pas besoin de se garer, ou un panneau de signalisation fera bien l’affaire pour le cadenasser juste devant la boutique.

 chiffre-velo-voiture-ville

3- Partir en vélo de bon matin donne la pêche et vous défoule le soir !

Faire du vélo de bon matin pour aller au travail, par exemple, nous épargne le stress engendré par les bouchons ou pour trouver une place de parking. Plus besoin non plus de voir les grises mines des transports en commun.

Après une journée de travail harassante, la pratique du vélo vous permet de faire un break et vous pouvez ainsi évacuer le stress emmagasiné toute la journée, plus besoin d’aller à la salle de sport !

4- Faire du vélo, nous aide à garder la ligne.

La pratique du vélo permet de faire travailler à la fois le cœur et les muscles, avec une amélioration de l’endurance cardio-vasculaire et musculaire. Elle sollicite également une grande majorité des muscles, c’est-à-dire les abdominaux, les pectoraux, les bras, le dos, les fessiers et naturellement les jambes. Le vélo les rend toniques et plus puissantes : Adieu la cellulite ! En effet grâce au mouvement de flexion-extension de la jambe, la circulation est relancée, les muscles profonds sont sollicités et la circulation améliorée. L’adresse et l’équilibre sont également accrus.

Naturellement, il faut conserver une alimentation équilibrée, mais pas besoin non plus de faire un régime draconien pour perdre du poids : votre quota des 30min de sport préconisées par l’OMS sera ainsi effectué.

5- Faire du vélo peut vous rapporter de l’argent.

Circuler à vélo pour aller au boulot peut-être récompensé par l’État ! Cela a débuté le 1er janvier 2016. Pour le travailleur cycliste, l’intérêt financier d’utiliser sa monture s’élève à 0,25€ par km parcouru. Rouler vous rapporte de l’argent ! 😉 La prise en charge par l’employeur est seulement facultative. Voyez avec votre employeur sous quelles conditions, vous pourriez en bénéficier.

Vous pourrez aussi évaluer les factures d’essence beaucoup moins élevées. En effet, selon l’ADEME si vous laissez votre voiture au garage pour tous vos déplacements inférieurs à 3 km, vous pouvez réalisez jusqu’à 200€ d’économie par an (base de calcul : une voiture diesel consommant 6l/100 effectuant 3 trajets de moins de 3km/jour). A la fin de l’année, vous disposez d’une belle tirelire !

Par ailleurs, il faut savoir que si vous souhaitez acheter un vélo à assistance électrique, vous pourrez bénéficier d’une subvention allant jusqu’à 33% du prix d’achat de l’engin. Vous pouvoir obtenir cette aide, vous devez contacter la mairie ou la région, un formulaire de demande vous sera remis et vous pourrez obtenir la remise escomptée. En général, les aides sont plafonnées à un certain montant.

Enfin, puisque le sport conserve la santé, vous dépenserez moins d’argent en frais médicaux.

Vous trouverez toutes les informations concernant ce dossier, ici.

6- Faire du vélo vous permet de voir votre environnement autrement.

Faire du vélo vous permet de voir et revoir les monuments et autres curiosités touristiques de votre ville de manière beaucoup plus agréable que lorsque vous êtes assis dans un bus, dans le métro (et pour cause) ou en voiture…

Oui parce que faire du vélo vous permet de profiter des endroits que vous appréciez en même temps que vous vous déplacez.

Si vous avez la chance d’habiter à la campagne, vous pouvez renouer avec la nature pendant le temps de trajet. Le fond sonore des oiseaux est tellement plus agréable que le ronron de votre voiture.

7- En faisant du vélo, vous ouvrez une porte à la méditation

Assis sur la petite reine, la tension nerveuse et l’anxiété baissent. En pratiquant un effort physique vous produisez de l’endorphine, sécrétée par les glandes cérébrales, l’hypophyse et l’hypothalamus. Cette hormone présente des effets de détente proche à ceux de la morphine tels que la relaxation et le bien-être. Chez certains, ces effets peuvent aller jusqu’à l’euphorie.

Vous aurez compris qu’essayer le vélo, c’est l’adopter !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *